Simulation d'Incidents de Vol

 

Votre Mantra M6 et le SIV

separator

La M6 a été certifiée en prévoyant l’utilisation de suspentes rétractables uniquement lors de manoeuvres d’accélération.

La M6 est une voile de nouvelle génération incorporant les technologies avancées de la M5 et de l’Enzo2. Parallèlement au SharkNose, nous avons déplacé les pattes de fixation des A en les éloignant du BA et en les positionnant plus profondément sur la corde. Ceci rend la voile plus résistante aux fermetures, plus solide, stable et inspire plus de confiance au pilote.

Il est possible de s’entraîner au SIV avec la M6 ; nous le recommandons même fortement. On peut utiliser les A pour provoquer des fermetures symétriques ou dissymétriques ; mais nous vous recommandons de ne pas provoquer de tels incidents avec les seules suspentes A ; toutes autres manoeuvres demeurant possibles.

Tirer sur les élévateurs A ou les suspentes rétractables permet de provoquer des fermetures artificielles semblables à des vraies… Lors de fermetures naturelles, la M6 se comporte de manière similaire aux autres voiles de cette catégorie, mais pour provoquer une fermeture à pleine vitesse qui soit conforme au protocole de certification EN, ceci doit être fait grâce aux suspentes rétractables. Si vous provoquez une fermeture à pleine vitesse sans les utiliser, les résultats peuvent différer par rapport au protocole de certification en raison d’un phénomène de ” pré accélération* ” de la voile qui accroît le caractère artificiel du test. L’utilisation des suspentes rétractables diminue ce phénomène, induisant ainsi une fermeture conforme au protocole de certification. Les suspentes rétractables doivent être montées soigneusement, les pattes devant être bien cousues au niveau de l’avant de l’intrados. Comme ces suspentes ne sont pas fournies d’origine, nous recommandons vivement d’éviter d’induire des fermetures symétriques ou asymétriques.

*La ” pré-accélération ” décrit l’instant où une voile accélère avant de se fermer. Imaginez-vous en train de voler à pleine accélération et de tirer sur les A pour provoquer une fermeture asymétrique (rappelez-vous que l’utilisation de l’élévateur A est déjà une façon artificielle de simuler des fermetures naturelles). Avec un positionnement reculé des A sur la corde, le côté sur lequel vous allez tirer, au lieu de se déformer et de se replier immédiatement, commence par accélérer (en raison de la diminution de l’angle d’attaque), provoquant ainsi momentanément un virage en direction opposée. Par conséquent, à l’instant de fermeture, comme le mouvement est incohérent -léger virage + léger mouvement de roulis/lacet en direction opposée- la fermeture sera encore plus artificielle, avec un angle de vrillage potentiellement plus grand, un risque plus élevé de regonflage violent et
des réactions plus dynamiques. De telles fermetures sortent du protocole de certification EN et ne sont pas figuratives de la grande majorité des fermetures naturelles.